Ouvrages

Europe, la dernière chance ?

Guillaume Klossa et Jean-François Jamet

L’Union européenne traverse la plus grande crise de son histoire. Gouvernance impossible, risque d’implosion de la zone euro et peut être plus grave encore, des citoyens qui n’y croient plus. Il est urgent d’agir, l’Europe est au pied du mur. Sans transformation ambitieuse et courageuse sur les plans politique, économique et social, elle risque une lente et triste agonie. Le renforcement de l’Union Européenne est aussi notre dernière chance de figurer parmi les grands acteurs du monde de demain. Une Europe qui fasse de la politique et qui arrête de subir : c’est ce que nous dit la jeune génération née à la politique avec Maastricht et dont EuropaNova est l’incarnation.Réalistes, parfois iconoclastes, les auteurs proposent des solutions aptes à fédérer à droite et à gauche ceux qui ont le courage d’avancer. EuropaNova possède une véritable ambition constructrice, anticipe les problèmes et fixe des objectifs. Ils appellent les politiques à s’engager clairement pour que les citoyens se réapproprient leur Europe et lui redonnent toute la force dont elle a besoin.

224 pages – 18,00 € Armand Colin

L’ouvrage contient aussi le nouveau pacte présidentiel destiné aux candidats à l’élection présidentielle de 2012 et qui propose un certain nombre d’idées concrètes visant à faire avancer le projet européen. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

L’Europe peut-elle se passer d’un gouvernement économique? 

Jean-François Jamet 

Confrontée à une crise économique et financière sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale, l’Union européenne n’a pas su, jusqu’à présent, apporter des réponses rapides, cohérentes et crédibles. Alors que l’endettement de certains États membres atteint un seuil critique et menace la pérennité de la zone euro, n’est-il pas urgent pour elle de mieux coordonner ses choix de politique économique et de rendre ceux-ci plus lisibles et plus transparents ? Dans un langage très accessible aux non-économistes, l’auteur de cet ouvrage explique les enjeux d’un « gouvernement économique européen ». Il souligne aussi les obstacles de nature économique, politique ou institutionnelle qu’il faudrait surmonter pour parvenir à l’instaurer. Enfin, considérant que la logique fondatrice de la construction européenne s’est essoufflée, il met en exergue les orientations nouvelles qui permettraient à l’Europe d’éviter les excès du marché et des États, de répondre plus efficacement aux crises, de résister à la concurrence internationale et d’investir dans son avenir.

176 pages – 9 € Editions La Documentation française

L’Europe d’après. En finir avec le pessimisme

Thierry Chopin, Jean-François Jamet et Christian Lequesne

L’Union européenne n’en finit pas de désespérer les citoyens, au point que certains doutent de son avenir. D’ailleurs, regardons comment est traitée l’Europe dans la campagne présidentielle française… Et pourtant, l’Europe peut s’adresser au monde et porter un message nouveau, positif et mobilisateur.Renonçant au pessimisme, les auteurs argumentent que l’Europe doit se doter d’un nouveau récit commun, autour des valeurs de liberté et de progrès. Alors que, jusqu’ici, l’Europe s’est faite pour elle-même, autour d’un message de paix à l’issue des guerres mondiales, elle doit, pour se relancer, se construire « pour la planète ».Car on oublie trop souvent les nombreux atouts de l’Europe, tant au plan économique que politique. C’est donc en affirmant ses valeurs de liberté et en défendant sa vision de la mondialisation que l’Europe se dotera d’un avenir stratégique.

L’avenir de l’Europe, c’est le grand large !

132 pages – 12 € Editions Ligne de repères

_

L’Exigence de la réconciliation. Biodiversité et société

Cynthia Fleury et Anne-Caroline Prévot-Julliard

La biodiversité est en péril. Au-delà de la diminution du nombre d’espèces, la dynamique des écosystèmes est perturbée par les activités humaines. Les dénonciations progressives et alarmantes de ce phénomène ont contribué à opposer fortement nature et homme. Or la biodiversité ne se limite pas aux espaces remarquables et protégés que nous imaginons vierges de toute influence humaine. C’est aussi et surtout un tissu vivant dont nous faisons partie, une biodiversité ordinaire, agricole ou urbaine. Quand le fonctionnement de la nature est à ce point modifié, nos sociétés elles-mêmes sont en danger. Il est donc temps de repenser les liens qui unissent les sociétés humaines et la nature, à toutes les échelles. Cet ouvrage donne la parole aux différents acteurs de la biodiversité, socio-économiques et politiques, publics et privés, scientifiques et citoyens.Leur but ? Poser les jalons d’un nouveau contrat social fondé sur une approche capacitaire des services écosystémiques, qui peut participer de la réconciliation entre biodiversité et société.

472 pages – 27 € Editions Fayard

_

Le bal des hypocrites

Thierry Chopin

A la fois moteur et frein de la construction européenne, la France et les Français entretiennent une relation ambiguë à l’Europe, mêlée d’attirance et de répulsion. A l’origine des grandes avancées de l’Europe, les Français sont aussi responsables de ses coups d’arrêt les plus brutaux. Sur le mode d’un « je t’aime, moi non plus », Thierry Chopin – spécialiste des sujets européens – analyse cette relation tumultueuse. Au-delà des postures et des slogans, il revient sur des torts partagés entre une Europe qui doit s’affranchir du despotisme éclairé et se résoudre à affronter les vrais sujets (ses frontières, son identité, sa place dans la mondialisation) et une France qui fait encore trop souvent semblant d’être européenne. Car sans jamais l’avouer, nos dirigeants caressent toujours le rêve de faire de l’Europe un jardin à la française. Cet essai donne les clés d’une réconciliation possible entre la France et l’Europe. La présidence française de l’Union est l’occasion où jamais de sonner la fin du « bal des hypocrites ». Le retour de la France en Europe est à ce prix

218 pages – 19 € Editions Lignes de repères