Conférence Europa 2019 - Programme détaillé

9h30-10h – Discours introductif
Denis Simonneau (président d’EuropaNova)

Diplômé de Sciences Po et de l’ENA, Denis Simonneau est le Président d’EuropaNova depuis mars 2015. Diplomate, il a servi en Inde (1988- 1989), en Afrique du Sud (1993-1996), a été conseiller auprès du ministre des Affaires européennes, Michel Barnier (1996-1997), conseiller à la Représentation permanente française auprès de l'Union européenne à Bruxelles de 1997 à 2001, avant d’être nommé Consul Général et Chef de la Mission économique spécialisée dans l'énergie, à Houston, Texas (Etats-Unis) de 2001 à 2005. De 2005 à 2007, Denis Simonneau a été directeur-adjoint et porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères. Puis il a été Directeur de cabinet du secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet, de juillet 2007 à décembre 2008. Il a été également directeur adjoint du cabinet de Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères. En 2009, il a rejoint le groupe ENGIE (ex GDF SUEZ) en tant que conseiller diplomatique du Président-Directeur Général du groupe, Gérard Mestrallet, puis a été nommé directeur des relations internationales du goupe avant de devenir membre du Comité Exécutif du groupe en charge des relations européennes de 2011 à 2016. Il est depuis 2018 délégué général aux relations institutionnelles de l'Oréal. Denis Simonneau est Chevalier de l'Ordre du Mérite et de la Légion d’Honneur.

-------

10h-11h30 – Table ronde 1 – Plénière

Quel paysage politique pour la nouvelle mandature européenne ?

Elise Bernard (docteur en droit public, directrice des études d’EuropaNova, modération)

Docteur en droit public de l’Institut d’Études Européennes de l’Université Paris III – Sorbonne-Nouvelle, ses domaines de recherche se concentrent sur l'articulation des ordres juridiques en Europe. Spécialiste de l’espace balkanique, ses études post-doctorales ont pu contribuer à la création de la Chaire d’Excellence « Gestion du conflit et de l’après-conflit ». En parallèle de régulières contributions à la revue "Est Europa" et "Les Annales de la faculté de droit de Belgrade", elle co-dirige le séminaire de recherche "Politique communautaire et Réforme de l’Etat en Europe post-communiste", au CERSA CNRS – Université Paris II Panthéon – Assas. Chargée d’enseignement en droit public dans cette dernière université, l'objectif de ce panel est de décrire la scène politique supposée inspirer les créations  législatives et avancées institutionnelles de la future Commission europénne.


Sandro Gozi (ex-secrétaire d’État aux affaires européennes italiennes, chargé de mission par le Premier ministre français, IT)

Membre fondateur du Parti démocrate italien, Sandro Gozi est ancien Secrétaire d'État auprès de la présidence du Conseil des ministres italien, chargé des Affaires européennes. Docteur en droit, il a notamment obtenu un DEA de relations internationales à Sciences Po Paris, où il enseigne depuis une quinzaine d'années. D'abord diplomate au ministère des Affaires étrangères italien, puis collaborateur de Romano Prodi à la présidence de la Commission européenne durant dix ans, il est membre du Parlement italien depuis 2006. Auteur de nombreux ouvrages et articles sur l'Europe, il est Chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur et dans l'ordre des Palmes académiques. Il est aujourd'hui président de l'Union des fédéralistes européens.


Gilles Gressani (Président du Groupe d’Études géopolitiques, IT)

Gilles Gressani est normalien (A/L 2012), diplômé de l’Institut Français de Géopolitique et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, visiting student en political science à Columbia NY (2016), ancien élève de Louis le Grand. Président du Groupe d'études géopolitiques et directeur de sa revue Le grand continent, Gilles Gressani prépare une thèse en sciences politiques et en philosophie et une série de travaux sur les liens entre numérique, philosophie politique moderne et pastorale.



Tara Varma (directrice de l’ECFR Paris)

--------

11h30-12h45 – Tables rondes 2 & 3

Table ronde 2 : Quels défis économiques pour l’Europe à l’heure du ralentissement mondial ?

Stéphane Cossé (économiste, responsable des affaires publiques chez Covéa, administrateur d’EuropaNova modération)

Diplômé de Sciences Po et de la London School of Economics, Stéphane Cossé est le Directeur des Affaires Publiques de Covéa depuis janvier 2015. Ayant commencé sa carrière en 1992 en tant que chargé de mission à l’Agence Française de Développement, il occupe de 1994 à 1997 les fonctions d’économiste au département « Afrique » du Fonds Monétaire International, puis devient conseiller technique au cabinet du Ministre délégué à la Coopération et au Développement de 1997 à 2000. Représentant résident du FMI en Roumanie entre 2000 et 2002, il travaille comme économiste senior au Fonds Monétaire International à Washington pendant 4 ans. Fin 2006, Stéphane Cossé rejoint RTE (Réseau de Transport d’Electricité), en qualité de Directeur adjoint de la Communication et des Affaires Publiques, puis Directeur des Relations Institutionnelles. Il était dernièrement Directeur de la Mission Grand Paris au sein de RTE, avant de prendre ses nouvelles fonctions chez Covéa.


Valérie Gomez-Bassac (députée française, auteure d’un rapport sur le « code européen des affaires »)

Valérie Gomez-Bassac est avocate spécialisée en droit des affaires et maîtresse de conférences à l’université de droit de Toulon. Elue députée dans la 6e circonscription du Var pour La République En Marche sous la XVe législature, elle est en fonction depuis le 21 juin 2017 pour son premier mandat, qui est également son premier engagement politique. Chargée d’une mission temporaire par Décret du Premier ministre du 13 février 2019, le 8 juillet dernier Valérie Gomez-Bassac a remis son rapport proposant l’élaboration d’un Code européen des affaires afin d’ouvrir d’avantage le marché européen aux TPE et PME françaises, à Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères. La Députée y souligne l’importance d’une harmonisation du droit des affaires, à l’échelle de l’Union européenne afin de créer un marché unique plus facile d’accès.


Sophie Javary (Vice-chairman CIB EMEA chez BNP Paribas)

Diplômée de HEC et de la New York University, Sophie Javary est actuellement Vice-chairman CIB EMEA chez BNP Paribas. Elle débute sa carrière chez Bank of America puis chez Indosuez, pour ensuite rejoindre Rothschild en 1994, où elle a été Managing Director et Associé-Gérant, et conduit des introductions en Bourse comme celles d’EDF ou des Pagesjaunes. En 2011, Sophie Javary est embauchée par BNP Paribas comme Managing Director au sein de la division Investment Banking Europe, en charge d’un portefeuille de grands clients stratégiques. Membre de l’association Vox Femina, cette banquière d’affaires a été récompensée à deux reprises par des prix féminins comme les Trajectoires HEC au Féminin (2008) et la Tribune Women’s awards (2010). Engagée au sein d’organisations européennes (EuropaNova) comme professionnelles (Association pour le Retournement des Entreprises), Sophie Javary enseigne également à HEC et s’est engagée en tant que « marraine » de jeunes diplômés suivis par l’association "Nos quartiers ont du talent" qui aide à l’insertion professionnelle de jeunes issus de milieux sociaux défavorisés. De même, elle a été nommée Chevalier de la Légion d’Honneur.

Karima Lachgar (avocate)

Après une première carrière en tant que lobbyiste à Bruxelles, Casablanca et Paris, désormais Karima en tant qu’avocate apporte à ses clients des conseils et des avis juridiques et stratégiques sur lesdispositifs législatifs et réglementaires applicables aux acteurs financiers . Dans ce cadre elle a développé une expertise approfondie des enjeux européens liés à la mise en œuvre d’une Union des marchés de capitaux et d’une stratégie pan- européenne en matière d’innovation numérique.

Lucas Visentini (Secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, IT)


Table ronde 3 : Existe-t-il une alternative européenne aux GAFA ?

Cédric Denis-Rémis, Sciences et Lettres, Directeur de l’Institut des Haut Études pour l’Innovation et l’Entreprenariat (IHEIE) /MINES ParisTech – PSL, Vice-président d’EuropaNova

Cédric Denis-Rémis est Vice-Président en charge du développement de l’Université PSL. Il est également fondateur et directeur de l’IHEIE (Institut des Hautes Etudes pour l'Innovation et l'Entrepreneuriat). Avant de rejoindre MINES ParisTech, Cédric Denis-Rémis a été le Doyen de ParisTech Shanghai Jiao Tong, une école d’ingénieur internationale située à Shanghai. Auparavant Directeur Européen du China-EU“Institute for Clean and Renewable Energy” (ICARE) situé à Wuhan en Chine, il est également membre du programme Européen «40 under 40», Vice-Président du Think Tank Europanova et membre de BADGE Business Angels.


David Fajolles (professeur à Sciences Po Paris, administrateur d’EuropaNova)

Fondateur de Manufacturing Curiosity, une initiative européenne pour l’innovation intelligente dans les industries culturelle et créative, David Fajolles a travaillé depuis de nombreuses années sur le développement des médias numériques et leur impact sur les pratiques culturelles dans ses précédents postes au Ministère Français de la Culture et de la Communication (en tant que conseiller du Ministre et Chef du Département des Etudes et de la Prospective) et à la Commission Nationale Française de l’UNESCO en tant que Secrétaire Général où il a défendu l’idée d’une coopération européenne plus étroite dans les politiques culturelles et dans les stratégies économiques pour les industries créatives. Il a également travaillé pour deux Ministres des Affaires Européennes et à l’Institut d'études de sécurité de l'Union européenne, ainsi que dans la diplomatie culturelle en Amérique latine et en Afrique de l’ouest. Ancien de l’ENS (École Normale Supérieure, à Paris, en philosophie) et de l’Université de Princeton (Bourse Procter), il est diplômé de la Sorbonne (Paris I) en histoire et de l’EHESS en anthropologie sociale mais il a aussi étudié à l’Institut des Hautes Etudes pour l’Innovation et l’Entreprenariat (IHEIE, Mines Paris Tech / PSL). Enfin, David est aussi professeur à Sciences Po depuis 2010, où il enseigne l’héritage culturel et les relations internationales ainsi que les politiques culturelles comparées.


Jennyfer Chrétien (Délégué générale du think tank Renaissance numérique)

Jennyfer Chrétien est Déléguée générale du think tank Renaissance Numérique. Renaissance Numérique est le principal think tank français indépendant dédié aux enjeux de la transformation numérique de la société. Il vise à élaborer des propositions opérationnelles pour accompagner les acteurs publics, les citoyens et les acteurs économiques dans la construction d’une société numérique inclusive. Renaissance Numérique incube la plateforme citoyenne Seriously.ong qui vise à désamorcer les discours de haine en ligne.



-------

13h30-14h30 - reprise des débats

Dialogue entre Laurent Gaudé (écrivain, lauréat du Prix Goncourt) & Guillaume Klossa (fondateur et président d’honneur d’EuropaNova)

Laurent Gaudé (écrivain, lauréat du Prix Goncourt)


Né en 1972, Laurent Gaudé est romancier, dramaturge, auteur de poésie et de nouvelles.  Il publie sa première pièce, Onysos le furieux en 1997 et son premier roman, Cris, en 2001. L’année suivante, il obtient le prix Goncourt des Lycéens avec La Mort du roi Tsongor et, en 2004,le prix Goncourt pour Le Soleil des Scorta, roman qui sera traduit dans 34pays.  Son dixième roman, Salina, les trois exils, paraît en 2018, et, l'année suivante, il publie le long poème Nous l’Europe, banquet des peuples, qui est adapté à la scène par Roland Auzet et créé au festival d’Avignon 2019.

Guillaume Klossa (fondateur et président d’honneur d’EuropaNova)

Fondateur d’EuropaNova, des Etats Généraux de l’Europe, de la conférence Europa et du programme des «European Young leaders», Guillaume a été président d’EuropaNova de 2003 à 2015 et en est depuis président d’honneur.

Il a également exercé des responsabilités de direction dans les médias et l’industrie notamment comme directeur numérique Europe du groupe Bureau Veritas, leader mondial des normes industrielles et de service, et comme dirigeant de l’Union européenne de Radiotélévision, l’entreprise commune des médias de service public européens au sein de laquelle il a travaillé à la mutation numérique du secteur et impulsé une réflexion sur des plateformes médiatiques numériques européennes alternatives aux GAFA ainsi que plusieurs initiatives industrielles en matière de Big data et d’innovation.

Auteur d’essais et de récits, Guillaume est l’auteur d’«une jeunesse européenne » (Grasset) qui revient sur l’histoire de la génération Erasmus. Il est à l’initiative de l’appel du 9 mai 2016 pour « une nouvelle renaissance européenne » qui a donné lieu à la création du mouvement démocratique Civico Europa et au projet WeEuropeans.eu. Il est aussi l'auteur ou co-auteur de nombreux rapports dont : « Le nouvel impératif industriel » (Minefi, 2012), "La voie européenne pour un futur meilleur" à la demande des présidents Juncker et Tusk (Civico Europa, 2017), « Towards European Media Sovereignity, a new industrial strategy leveraging data, algorithms and artificial intelligence » (Commission européenne, 2019). Guillaume enseigne à Sciences Po Paris et écrit régulièrement des tribunes et des éditos pour des médias de référence.

-------

14h30-16h – Tables rondes 4 & 5

Table ronde 4 : Culture : Démocraties et valeurs : quels futurs pour l’Europe ?

Vincent Carry (Arty FARTY European Lab et We are Europe)


Nora Hamadi (journaliste ARTE et organisatrice de débats citoyens)


Cynthia Fleury (philosophe, Vice-présidente d’EuropaNova)

Philosophe et psychanalyste, chercheur à l'Institut des Sciences de la communication, Cynthia Fleury est maître de conférences à l’Institut d'études politiques de Paris, à l’École des Mines de Paris et à l'American University of Paris. Ses travaux portent sur les conduites entropiques des démocraties, la réforme des institutions et des comportements, les outils de régulation démocratique et de gouvernance publique. Elle a publié plusieurs livres dont "Dialoguer avec l’Orient" (2004) ; "Les pathologies de la démocratie" (2005) ; "Imagination, imaginaire, imaginal" (2006) ; "La Fin du courage : la reconquête d’une vertu démocratique" (2010) ; "Les Irremplaçables" (2015) et "Dialoguer avec l'Orient : retour à la Renaissance" (2016).


Géraldine Schwarz (journaliste, documentariste, ALL)



Table ronde 5 : Migrations : en faire une chance pour l’Europe ?

Marianne Leloup-Syed (avocate spécialisée en droit des étrangers)

Marianne Leloup est avocate de formation. Après diverses expériences dans des cabinets d'affaires internationaux, à Paris et à Rome, elle a été la Directrice Exécutive de Positive Planet (ex Planet Finance) à Londres pendant trois années. Marianne est également la fondatrice de The Odyssey Project, qui vise à promouvoir les initiatives positives lancées en Europe et au Moyen-Orient par et pour les réfugiés. Elle vit désormais à Paris où elle exerce en tant qu’avocate spécialisée en droit des étrangers. Marianne est également militante à la Cimade où elle donne des consultations juridiques gratuites aux demandeurs d’asile et tâche de sensibiliser le grand public sur la thématique de l’accueil des étrangers en donnant des conférence et en enseignant (La Sorbonne, les 3A…). Elle parle couramment français, anglais et italien.    


Paolo Artini (Représentant du Haut-Commissariat aux Nations Unies en France)

Morgane Nicot, Crime prevention and Criminal Justice Officer on UNODC

Morgane Nicot est Cheffe d’équipe pour le développement des connaissances et de la doctrine au sein de la Section de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic Illicite de Migrants de l’ONUDC (Office des Nations Unies Contre la Drogue et le Crime). Son expérience en tant que coordinatrice du programme mondial de prévention et de lutte contre le trafic illicite de migrants au sein de la même organisation, ainsi qu’en tant de conseil juridique et social auprès des populations étrangères précaires en France au Secours Catholique, lui donne une vision périphérique essentielle à l’analyse des défis émergents aussi bien en termes de sécurité que de protection dans le contexte migratoire. Les années qu’elle a passées au service du Comité International de la Croix Rouge (CICR) l’ont également fortement influencée dans ses convictions humanitaires. Morgane Nicot est juriste et diplômée de l’Université de Nottingham, Royaume Uni (LLM en conflits armés et justice pénale internationale), ainsi que de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

--------

16h-17h

Pierre Moscovici (Commissaire européen aux affaires économiques et financières dans la Commission Junker)



--------

17h-18h30 – Table ronde 6 - Quelle transition écologique et sociale ?


Radosveta Krastanova (docteur en droit et sciences politiques, spécialiste du militantisme écologique européen, BG)

Radosveta Krastanova est Docteur en droit, histoire contemporaine et science politique. Enseignant-chercheur à laNouvelle université bulgare à Sofia. Chercheur associé à l’Université de Bourgogne. Coordinatrice du réseau éducationnel PLACE FOR FUTURE(www.placeforfuture.org). Militante dans le mouvement vert en Bulgarie. Son ouvrage Les nouveaux mouvements sociaux. Le cas mouvement écologique enBulgarie a remporté le Prix de meilleure thèse de doctorat en français pour2015 rédigée par un chercheur bulgare. Radosveta Krastanova a publié des articles en bulgare, français et anglais relatifs aux nouveaux mouvements sociaux en Europe, l’Initiative citoyenne européenne, les acteurs de la société civile en Bulgarie, notamment les organisations et mobilisations écologistes, ainsi que des études sur l'écologisme et le développement soutenable. Auteur de deux monographies - The Green Movement and the Green Parties in Bulgaria : Between System Integration and System Change, Friedrich Ebert Foundation-Sofia(2012) et Nouveaux mouvements sociaux et Nouvelle politique. Le mouvement vert en Bulgarie, Presses académiques francophones (2016). Depuis 2017, elle dirige le Centre de réussite universitaire à la Nouvelle université bulgare.


Lucile Schmid (co-fondatrice et vice-présidente du think tank La Fabrique écologique)

A l’origine haut fonctionnaire du ministère de l’Économie, Lucile Schmid a également travaillé au Ministère des affaires étrangères et aux affaires sociales et dans les services de prospective de l’État (dont récemment sur les liens entre écologie et innovation). A la revue Esprit dont elle est membre de longue date, elle a en particulier travaillé sur les élites et l’État, et les enjeux écologiques. Elle est membre fondateur de La Fabrique écologique think tank transpartisan créé en2013, où elle a animé un travail sur l’écologie et le modèle français (laFrance résiste t elle a l’écologie ?). Coprésidente de la Fondation verte européenne de 2016 à 2018, elle a écrit avec Catherine Larrere « L’écologie est politique » et animé un séminaire de réflexion sur « Démocratie et écologie » à l’université Paris I. Elle a créé avec l’écrivain Dalibor Frioux un Prix du roman d’écologie dont la première édition a eu lieu en 2018.


Alexandra Yaghil (EUCLID)

Pendant cinq ans, Alexandra a coordonné Euclid Network, réseau européen de support à l'entrepreneuriat social, développant divers projets au travers de toute l'Europe et son voisinage et représentant les intérêts du secteur auprès des institutions européennes. Elle a ensuite conseillé REY Europe, une entreprise sociale londonienne qui facilite l'acquisition de compétences professionnelles au travers de mobilités internationales. Alexandra est aujourd'hui chargée de partenariats pour Age UK, la première association britannique en faveur des personnes seniors.

Amélie Jaques-Apke (responsable du pôle franco-allemand d’EuropaNova et directrice adjointe du centre d'étude d'EuropaNova, modération)

Ayant grandi entre l’Allemagne et la France, travaillé dans l'espace américain, africain et espagnol, Amélie poursuit actuellement un projet de recherche sur la politique de sécurité franco-allemande et les modèles diplomatiques attachés à la construction européenne d'une sécurité commune. Titulaire d’un Master 2 en Sécurité Internationale de SciencesPo Paris PSIA avec des concentrations en diplomatie ainsi qu'une licence du King’s College London et du campus franco-allemand de SciencesPo, elle a enseigné à SciencesPo, travaillé au sein du ministère de l’intérieur à Paris (direction de l’asile, affaires européennes), à la Délégation de l’Union Européenne à Washington D.C., dans le secteur du développement en Espagne, et pour la Fondation Zellidja à Paris, pour laquelle elle s’engage jusqu’à aujourd’hui. Passionée par les relations franco-allemandes, les questions de construction de sécurité internationale et les relations extérieures de l’Union Européenne, elle a rejoint Europa Nova en tant que rapporteur du groupe de travail “defense”, chargée de projets franco-allemands, et directrice adjointe du centre d'étude EuropaNova.

L'objectif de ce panel est de poser le défi de la conciliation 'écologie, économie circulaire et solidarité' et de faire état des solutions, à l'occasion du lancement de l'Observatoire des pratiques du recyclage en Europe d'EuropaNova.

****

Entrée Libre
Ground Control
81 rue du Charolais
75012 Paris