Coronavirus et "bonne santé" du Portugal - Un article de Carlos-Manuel Alves pour EuropaNova

Durant une large partie du vingtième siècle (46 ans), le Portugal a succombé au virus des régimes autoritaires ayant sévi en Europe (jusqu'à la Révolution des œillets du 25 avril 1974). Il fait partie d'ailleurs avec son voisin et cousin espagnol de la cohorte des dernières démocraties occidentales. Certains ont cru y voir un remède à toutes les poussées de fièvre xénophobe. Ceci étant, l'entrée de Chega au Parlement bien que moins affirmée (un député depuis les dernières élections en 2019) que celle de Vox témoigne d'un risque de rechute. S'agissant de contagion, qu'en est-il du soi-disant « miracle lusitanien » face à la pandémie du Covid-19 ? Cette expérience portugaise pourrait-elle susciter la découverte de nouveaux rivages par l'Europe ?

Un article de Carlos-Manuel Alves - maître de conférence en droit public à l'université de Bordeaux- pour EuropaNova