Européennes : "Opposer le bien et le mal renforce les régimes autoritaires"

11/5/2019

Dans un interview parue dans L'Express, Guillaume Klossa, fondateur et président d'honneur d'EuropaNova, alerte sur les risques d'opposer le bien et le mal qui pourrait alimenter les régimes autoritaires.

Guillaume Klossa est un intellectuel qui "monte". Ce quadragénaire a été conseiller de Jean-Pierre Jouyet pendant la dernière présidence française de l'Union, puis rapporteur du comité Gonzalez pour l'avenir de l'Europe au Conseil européen, avant d'être numéro 2 de l'Union européenne de Radiotélévision, l'institution fédérant les médias de service public européen, puis conseiller spécial du vice-président de la Commission européenne. Il est par ailleurs le fondateur du think tank EuropaNova et président du mouvement citoyen Civico Europa qu'il a créé avec l'écrivain Roberto Saviano et la philosophe Cynthia Fleury en 2016. Il vient par ailleurs de publier Media for good (éditions Débats Publics) et de rendre le rapport "Vers une souveraineté médiatique européenne, une politique industrielle pour les médias à l'heure des algorithmes, des données de masse et de l'intelligence artificielle". ‍

Lire l'interview en intégralité.