La spirale du prix de là guerre - László Andor

15/9/2022

La combinaison d’un ralentissement économique et d’une hausse rapide de l’inflation est une expérience nouvelle pour la plupart des Européens. La pandémie de Covid-19 et la guerre entre la Russie et l’Ukraine ont provoqué des perturbations sans précédent, ou comme diraient les économistes : un choc tant du côté de l’offre que de la demande. Et, à l’approche des fêtes de fin d’année, un resserrement énergique de la politique monétaire a montré qu’un nouveau chapitre s’ouvrait. L’interprétation de ce mouvement est essentielle pour définir l’orientation de l’action politique progressive.

Retrouvez l'étude de László Andor, Secrétaire général de la FEPS