Pourquoi je vote pour l'Europe ?

Le bar de l'Europe

Quelle est ma vision de l'Europe? A l'aéroport, pour mon voyage à Londres, je ne peux pas embarquer car j'ai oublié mon passeport. J'aimerais postuler pour un semestre en Erasmus à Madrid, mais le programme n'offre plus cet échange. Je vais à mon supermarché de quartier pour acheter cette succulente bière belge, mais elle est soudain deux fois plus chère qu'avant. Il y a quand même de bonnes nouvelles. Ce n'est pas encore si loin. Nous nous retrouvons encore dans l'Europe d'aujourd'hui, dans laquelle nous pouvons transformer l'Europe de demain. Malgré tout, il y a un défi de taille : nous, citoyens européens, comprenons que l'Europe n'est pas une évidence, et que nous devons agir. Nous ne devons pas seulement veiller à préserver, mais à poursuivre et aller de l'avant. La métaphore de ma vidéo le dit : de même que les matches de football suscitent la passion du public, nous devrions en faire de même pour les élections européennes. Avec une petite différence : les pays ne luttent pas les uns contre les autres mais ensemble. Nous comprenons qu'ensemble, nous faisons mieux face aux problèmes. Nous savons ce que nous offre l'Europe : des frontières ouvertes, de nombreux programmes d'échange, de précieuses relations commerciales... Dans mon Europe de demain, nous ne perdons pas les acquis, nous les développons. Mais assez rêver : il tient à nous de présenter l'Europe de demain.

Pour la journaliste et étudiante Maike Krebber, nous vivons dans une génération qui a enfin compris ce que l'Europe signifie pour nous. C'est maintenant à nous de façonner l'Europe de demain.

Nutze deine Stimme

Une Europe libre et colorée. Sans frontières, sans différence. Sans menace sur le climat. Ah, que ce serait beau...

Frédéric Klamt s'engage pour une Europe libre, diverse et sans frontières. Il est également artiste et cinéaste.

Toi d'Europe, et vous quelle est votre Union de demain?

L'Europe de demain est une Europe de citoyens. Une union de pays où les citoyens échangent encore davantage dans les secteurs éducatifs, scientifiques, écologiques... À travers notre travail de terrain, Toi d'Europe, nous avons compris que la génération des 18-35 ans souhaite faire évoluer l'UE pour cela il faut travailler davantage ensemble.

Journaliste et étudiante en histoire, Sophie Hériaud souhaite poursuivre le développement de l'UE. C'est pourquoi nous devons collaborer plus fermement.

Renaissance

Ce court-métrage est une courte histoire sur un parcours personnel. Dans les médias, nous entendons souvent parler de la "crise" des réfugiés, d'une "vague" de migrants et parfois même d'une "invasion". Mais même un groupe de personnes est un groupe d'individus, où chacun à une histoire différente à raconter. "Renaissance" montre ce que c'est de laisser les siens derrière soi, partir pour une terre étrangère et se taire par nécessité. Le projet est venu d'une idée de donner un visage, une voix et un nom à l'un d'entre-eux. Sahar est une femme de 25 ans et vient de Syrie. En 2017, elle a dû repartir de zéro après un long et traumatisant voyage à travers l'Europe - et l'Allemagne. Elle est d'abord arrivée à Münich, d'où elle a été transférée vers Stuttgart dans un centre d'asile, puis à déménagé à Magdeburg, et s'est finalement installée à Leipzig. C'est là que la scène se déroule, un endroit contradictoire : d'un côté une ville dynamique et ouverte, où, d'un autre côté, certains préjugés contre les symboles non-occidentaux prévalent encore. Dans ce contexte, le titre est porteur d'une signification forte : Renaissance, telle que Sahar se retrouve à découvrir une nouvelle culture tout en ne reniant pas la sienne. Mais Renaissance s'adresse aussi à l'Europe qui doit s'adapter aux défis contemporains, tout en continuant à promouvoir ses valeurs.

Martha Freitag est étudiante des Etudes Européennes à l'Université de Leipzig.

Banano

Nous luttons pour une Europe multiculturelle, ouverte et démocratique où tous les peuples peuvent vivre sans discrimination et sans haine !

Christoph Degenhart veut une Europe multiculturelle, ouverte et démocratique dans laquelle tous les peuples vivent ensemble sans discrimination ni haine. Il étudie également au HFF Munich.

Je vote, moi !

Convaincue par l’importance d’une Europe fédérale qui s’impose à l’international, je me suis, à travers ma scolarité et mes études, engagée à faire vivre le couple franco-allemand moteur de l’Europe. Cette Europe que je défends est une Europe équitable, qui prend soin de sa planète, qui s’unit en maintenant les diversités culturelles et qui permet à chaque individu ainsi qu’aux institutions de faire valoir leurs droits sociaux, politiques et économiques. Le fruit de mon engagement est né d’une volonté profonde : partager des émotions et des idées au sujet de l’Europe afin de responsabiliser chaque citoyen et de l’amener au cœur de la démocratie.

Pour renforcer la démocratie, la fédéraliste convaincue Florine Hénault veut partager ses émotions et ses idées sur l'Europe. Elle étudie le droit franco-allemand à Cologne et à la Sorbonne à Paris.

MOMO, my life here

Europe : un monde ouvert à tous

Pour Marcela Vanegas, étudiante en études européennes, l'Europe est un monde ouvert à tous.

What if... Europe

L’Europe de demain sera écologique, sociale, démocratique ou ne sera pas. Pour l'Europe dont nous rêvons, il faudra donner un réel pouvoir au parlement européen et à ses députés qui représentent les 500 millions d'européen.ne.s. Nous avons besoin de solutions communes à des problèmes globaux car tout seul on avance vite mais à plusieurs on avance mieux ! Les institutions européennes doivent devenir plus efficaces, il faudra se pencher sur la question de l'unanimité pour dépasser les blocages politiques nationaux et proposer de réels plans d'avenir sur des questions aussi importantes que le changement climatique. Nous rêvons d’une Europe dont ses citoyens sont fiers, et se sentent écoutés et impliqués. C’est pour cela que nous avons essayé de présenter dans notre film des enjeux politiques européens du quotidien, dans lesquels chacun peut avoir un avis (que nous avons essayé de présenter de manière neutre) et s’engager pour le défendre. La participation à cette Europe de demain sera accessible à tous.tes et il deviendra naturel d’apporter sa contribution aux différents projets de société, tout comme il deviendra naturel pour les institutions d’être en contact direct et permanent avec ses citoyens.

Jonas Limam est étudiant de Sciences Po.

Je vote pour mon film préféré !
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.