Analyse : Pologne, Chypre du nord, Sanctions russes (15/10)

L’état de l’Etat de droit

La tension relative aux interprétations de l’État de droit ne faiblit pas . Enrenfort des menaces de Viktor Orban, Jaroslaw Kaczynski, le Vice-président duConseil des ministres polonais et président du parti majoritaire PiS, a déclaré à Gazeta Polska Codziennie que le parlement polonais opposerait son veto à tout budget de l'UE ayant un lien avec l'État de droit.

Europe Géopolitique

Jeudi dernier, le régime de la République turque de Chypre du Nord(RTCN) a rouvert, avec le soutien du gouvernement Erdogan, une partie du front de mer d'une station balnéaire abandonnée depuis 46 ans , dans un geste qui pourrait nuire aux efforts visant à relancer les pourparlers de règlement des différends.

Green Deal

Russie ces dernières semaines en appuyant les efforts militaires deBakou.

Ankara a fourni aux Azerbaïdjanais des drones armés de haute technologie et a rejeté les appels à la fin des combats lancés par lesÉtats-Unis, l'UE, la Russie et la Chine Par conséquent, Ankara a été mise à l'écart des négociations sous l'égide de la Russie, qui tient à préserver son rôle traditionnel dans la région. Consécutivement au vote sur la loi climat de la semaine dernière, la commission de l'environnement du Parlement européen a voté lundi pour exclure les combustibles fossiles du soutien du fonds de relance de l’UE.

Elise Bernard et Edouard Gaudot avec la précieuse assistance de Raphaël Cario et Nericia Nzingoula

Article publié le
15/10/2020