Brexit - de la conciliation entre droit continental et common law

Si l’on en croit certains discours, le Brexit serait l’expression d’une divergence irréconciliable entre le droit continental et la common law britannique. Cette étude a pour objet de démontrer que la conciliation des deux systèmes de droit peut -ou non- être complexifiée par la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) ; le Brexit ne peut constituer le « simple » résultat d’une conciliation ratée.

Etude menée par : Pascal Letendre-Hanns, Clémence Courteault, Stéphane Molo, Anaïs Darbois, Théophile Maizière, Marine Aubert-Crozatier.

Sous la direction d’Elise Bernard, Directrice des Etudes d’EuropaNova.

Article publié le
11/2/2019