Buen Vivir versus Green Deal : L’émergence d’un concept en Europe ?

Le concept de Buen Vivir a gagné en visibilité ces dernières années en Amérique latine. Enraciné dans les paradigmes autochtones, le Buen Vivir repose sur une compréhension de la relation de l'humanité avec la Nature qui est fondamentalement en contradiction avec l'anthropocentrisme de la Modernité.

Gustavo Hernández et Henkjan Laats retracent la trajectoire émergente du concept, son influence et ses échos en Europe.

Si l'inclusion formelle du Buen Vivir dans le dialogue bi-régional et sa résonance avec les initiatives locales qui émergent en Europe sont prometteuses, il est possible d’en apprendre bien plus à l’aide d'un partage accru des connaissances.

En outre, sa formulation représente une forme concurrente pour le Green deal auquel il oppose un imaginaire déconnecté de la croissance.

Par Gustavo Hernández et Henkjan Laats

Article publié le
2/2/2021