Désinformation liée à la pandémie, Pénalités sur des biens et services américains, Plan de relance de l’UE : Analyse Europa (12/11)

L’état de l’Etat de droit

Après le compromis entre Parlement et Conseil sur la conditionnalité des fonds au respect de l’État de droit obtenu la semaine dernière, la tension monte avec les plus concernés : le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a menacé de bloquer le budget et le plan de relance de l'UE en raison d'un accord visant à lier le versement des fonds européens au respect de l'État de droit.


Europe Géopolitique

L'Union européenne a poursuivi, lundi, son projet d'imposer des droits de douane et d'autres pénalités sur des biens et services américains d'une valeur allant jusqu'à 4 milliards de dollars, en raison du soutien illégal apporté par les États-Unis au constructeur d'avions Boeing. Si cette procédure n’est pas directement liée aux positions de l’administration Trump, elle est toutefois nourrie par le contexte de défiance. Les milieux européens espèrent que les liens commerciaux s'amélioreront une fois que le président Donald Trump aura achevé son mandat.

Green Deal

Lundi, les députés des commissions des affaires économiques et budgétaires du Parlement européen ont voté le plan de relance de l’UE et son volet « climat » à une large majorité (73 voix pour, 11 contre). Cependant, l'interdiction de dépenser une partie des fonds dans les combustibles fossiles, comme le gaz naturel, suggérée par la commission de l'environnement, ne figurera pas dans le texte final.


Article publié le
12/11/2020