La conquête spatiale au cœur des enjeux géopolitiques, diplomatiques et de la construction européenne

La conquête spatiale européenne revêt trois enjeux majeurs. Des ambitions économiques, permettant de faire fructifier un secteur industriel et de développer l’avantage technologique européen grâce au soutien envers un domaine à fort potentiel d’innovations. Les retombées économiques de découvertes majeures et transférées dans le civil offrent, sans nul doute, des gains économiques et de productivité.

Cependant, l’existence du Marché unique européen est loin d’être suffisante. En effet, le deuxième enjeu est le crédit international : en prouvant les capacités scientifiques et industrielles au reste de la communauté internationale, offrant une attractivité aux partenariats, l’Europe prouve sa valeur en termes de productions technologiques, de savoir-faire et de poids sur la scène internationale.

Enfin, la conquête spatiale s’inscrit dans la recherche de cohésion européenne permise par, ce que nous appellerons, un « succès patriotique » ; en d’autres termes, la galvanisation d’une identité locale grâce à ce succès. En ce qui concerne l’Union, il s’agit de nourrir cette culture et cette identité européenne en construction, cela peut être permis par la constitution d’une mythologie moderne rationaliste mettant en avant les capacités de l’Union par les exploits réalisés comme des promesses pour l’avenir. Une mythologie moderne fondant les bases, à la manière d’un roman national, d’une construction atypique et toujours trop souvent mal comprise.  


Une publication de Corentin Touboulic


Par Corentin Touboulic

Article publié le
5/1/2021