Penser la démocratie pour une Europe souveraine.

Les déficits démocratiques – réels et perçus – sont depuislongtemps le talon d’Achille de l’Union européenne. À mesure que le rôle del’Union s’élargit, les débats autour de ses mandats démocratiques etconstitutionnels ne feront que croître. Est-ce là le signe d’une émergenteappartenance à une communauté politique, elle-même condition essentielle àtoute démocratie ? Compte tenu des différences profondes qui perdurent entreles pays en termes de traditions et de processus politiques, mais aussi en cequi concerne les conceptions de la souveraineté et de la démocratie, ledéveloppement d’une vision commune reste un exercice délicat.

Article publié le
26/7/2021