Pourquoi l’UE doit repenser son approche de la technologie

Les attaques par ransomware sur les infrastructures stratégiques, les élections ciblées par une désinformation coordonnée et une surveillance trop zélée sont quelques-uns des inconvénients de la technologie désormais bien connus. Les risques qui nous attendent - comme le développement de robots tueurs autonomes - sont moins bien compris et peuvent sembler dystopiques, mais ces menaces sont de plus en plus tangibles. Konrad Bleyer-Simon affirme que la réponse de l’UE doit être fondée sur une compréhension et approche géopolitiques de toutes ces questions.

Version originale publiée dans le Green European Journal

Article publié le
19/5/2022